Le Kangal Un Chien Berger Turc

2
63458

Kangal est un chien berger turc très grand : 70 à 83 cm au garrot, pèse 40 De 55 kg pour les femelles de 50 à 65 kg pour le mâle.

Kangal
Kangal

Il est dit que Kangal serait le chien le plus puissant du monde, capable de gérer un troupeau sans son maître et de tuer les loups, si redoutable qu’il peut attaquer un ours. Il est un animal qui remplit son rôle jusqu’à la fin et il va jamais abandonner son troupeau.

Kangal
Kangal

Paradoxalement il est très bonne compagnie et il ne va jamais attaquer un enfant. Il est très doux et calme.

A savoir : Kangal est capable de tuer un loup en combat singulier, face à un autre chien, il ne va pas jamais attaquer sans raison.

kangal
kangal

Il est présent dans les plaines anatoliennes. Le Kangal est un chien qui aime le froid et qui se sent mieux dehors que dedans, il est un chien qui aime la liberté et déteste être enchaîné. Il a besoin d’espace, il est déconseillé de l’adopter dans un appartement. Il est capable de sauter barrières 2 mètres.

Le Kangal est un chien sage et audacieux. Il n’est pas agressive. Il est indépendant, très intelligent, docile, sûr et fier de l’être. Très vite, le Kangal appartient à la catégorie des chiens de chasse, fidèle et affectueux à ses maîtres, dangereux pour les étrangers, mais pas agressifs sauf si elle sent le danger.

Éducation : Kangal n’a jamais obéi à celui qui utilise la force; vous devez donc être rigoureux mais doux, jamais permettre ce qui était auparavant interdite ou vice-versa. C’est un chien très têtu n’attendez pas l’obéissance absolue, il n’est pas possible de l’éduqué par la punition. Nous devons le remercier régulièrement. Ne vous précipitez pas parce qu’il atteint sa pleine maturité vers l’âge de 3 ans.

Content Protection by DMCA.com

2 Commentaires

  1. Bonjour,

    Le Kangal est un chien qui aime le froid et qui se sent mieux dehors que dedans, il est un chien qui aime sa liberté et déteste être enchaîné.
    C’est sur que c’est un animal maltraités.
    Ce qu’il faut faire si vous voyez un chien maltraité :
    Il y a des actes qui ne laissent pas la place au doute quant à la réalité de la maltraitance d’un chien comme le fait qu’il soit battu, blessé volontairement, privé d’eau et d’alimentation. Si vous avez assisté à un de ces actes, ou même si vous avez un doute, voici les étapes à retenir :

    Ne pas confronter le maître: il est fortement déconseillé d’entrer en confrontation avec le maître pour venir en l’aide à l’animal. Le chien pourrait être tenté d’intervenir pour protéger son maître.
    Les maltraitances envers un animal domestique peuvent être signalées à la police ou à la gendarmerie, aux services vétérinaires de la DDPP: DDPP : Direction départementale de la protection des populations ou à une association de protection animale. Elles sont punies par le code pénal.
    Appelez la police ou la gendarmerie: si la maltraitance est évidente et présente un cas d’urgence à la vie de l’animal, il est également possible de contacter les autorités locales qui sont aptes à intervenir rapidement.

    Cordialement

LAISSER UN COMMENTAIRE